Naksansa, la légende du lotus rouge | 낙산사

Sur le retour du parc du Seoraksan, nous avons fait un détour par la ville de Yang-Yang. Non, ça n’est pas une blague nulle sur l’Asie. À première vue, Yang-Yang n’a pas beaucoup de raisons d’apparaître dans un guide touristique. Mais en cherchant bien…

Des barres d’immeubles années 70, des restaurants à crabe déserts, une plage de sable blanc gâchée par une vilaine promenade en béton, des grands parkings… le soleil tombe doucement et c’est pas folichon. Mais derrière un de ces parkings, on devine un grand portique en bois qui semble marquer l’entrée d’un parc, une forêt sortie du bitume.

Nous sommes sur point d’entrer au Naksansa. En coréen, le suffixe « Sa » indique qu’il s’agit d’un temple. Dès l’entrée, les lampions sont prêts pour l’anniversaire du Bouddha. On les suit le long d’allées bordées de fleurs roses, rouges et blanches. Pas une branche n’est pas à sa place. Le labyrinthe d’Alice. À cette heure, les touristes ont désertés le Naksansa. Le jour tombe silencieusement.

2016_04_NAKSANSA-1-10

2016_04_NAKSANSA-1-2

2016_04_NAKSANSA-1-3

2016_04_NAKSANSA-1-4

2016_04_NAKSANSA-1-6

2016_04_NAKSANSA-3400

2016_04_NAKSANSA-3404

2016_04_NAKSANSA-3406

2016_04_NAKSANSA-3410

2016_04_NAKSANSA-3399

2016_04_NAKSANSA-3403

LA LÉGENDE DU LOTUS ROUGE

Le parc est véritablement immense. Le Naksansa a plus de 1 300 ans. Il a été construit par Ui-Sang, grand moine et ambassadeur du 30e roi du Silla. Selon la légende, Ui-Sang avait l’habitude de prier nu (?) sur la falaise. Un jour, au bout de 7 ans de prière, il aperçut soudain un lotus rouge sur la mer. C’est pourquoi il décida de construire le pavillon Uisangdae (ci-dessous), duquel, il paraît, on peut voir un lever de soleil, « érigé par six dragons, plus brillant que mille bougies » (Songgan Jeongcheol, poète de la Période Joseon).

IMG_0935

Capture d’écran 2016-05-12 à 22.29.08

Haesugwaneumsang

Au point culminant du parc, une immense statue de Haesugwaneumsang regarde la mer sereinement. Hum. Petite recherche Google… Haesugwaneumsang est la divinité bouddhique de la miséricorde. Ça tombe bien, c’est l’année !

2016_04_NAKSANSA-3415

2016_04_NAKSANSA-3417

2016_04_NAKSANSA-3418

Nous n’avons pas de chance, il fait gris et le coucher de soleil est plutôt fade. On imagine à peine la beauté de l’endroit si il avait fait beau. Mais plutôt qu’un long blabla à la wikipédia, voici quelques photos (par Iphone cette fois ). Notre petit tour dans l’est s’achève sur ce bel endroit et demain, cap au sud vers Busan !

IMG_0930

IMG_0925

IMG_0899

IMG_0893

IMG_0892

IMG_0891
635978686818274631

635978687477186237

635978687723442173

 

 

marie-dam

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *