Le Tongariro Alpine Crossing

Généralement, on décide souvent de visiter un lieu pour voir si il est bien comme l’endroit qu’on en a vu en photo, sur une brochure ou sur internet. En ce qui concerne le Tongariro Alpine Crossing, la randonnée la plus célèbre de Nouvelle-Zélande, c’est un peu pareil, on monte pour voir ça:

Crédit: DOC

À l’origine, on voulait faire le Tongariro Northern Circuit en entier, sur 4 jours. Mais une fois encore, la météo en a voulu autrement (et aussi un peu notre sens de l’organisation, car toutes les huts étaient bookées), alors on se « contentera » du Tongariro Alpine Crossing.

Des dizaines et des dizaines de blogs vous décriront mieux que nous l’itinéraire de cette marche sur une autre planète, alors on préfère vous montrer ça en image, puisque ce qu’on a vu, ne ressemblait en rien à ce à quoi on s’attendait.

LE DÉSERT DE Mangatepopo

6h30 – C’est encore désert et le soleil se lève à peine. Le Mont Ngaruhoe (la Montagne du Destin pour les geeks) est bien dégagé: ça s’annonce bien. J’avais (Marie) déjà fait cette partie avec ma copine Émilie cet hiver, mais je ne reconnait pas grand chose. Au loin, on aperçoit le Mont Taranaki.

LE South Crater

Été, hiver, toujours aussi magique.

LE Mount Tongariro Summit

Sur le chemin, vous pouvez choisir de bifurquer un petit peu pour aller voir ce qui se passe au sommet du Tongariro… Allez, un peu de motivation, c’est seulement une petite heure et ça ressemble à ça:

Le Red Crater

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il se mérite, celui-là! En redescendant du Mont Tongariro, on rejoint la foule arrivée entre temps sur la crête. On rejoint aussi une grosse soupe de poix. Heureusement, avec Émilie, on avait été plus chanceuses cet hiver:

Les Émerauld Lakes

En août, on avait dû stopper au Red Crater pour des raisons de sécurité. Mais là, nous continue de descendre dans les nuages, pour cette fois, découvrir ces petits bijoux.

Du red crater au blue lake

Ça y est, on a vu les Emerauld Lakes, comme sur les cartes postales. Mais il reste plus de dix kilomètres, alors qu’est-ce qu’on va bien pouvoir trouver après? Grande découverte que ce magnifique cratère…

DU CRATÈRE NORD AU KETETAHI CAR PARK

On va être honnête, passé le cratère nord, c’est chouette un quart d’heure. Juste le temps de s’extasier sur la superbe vue sur le lac Taupo et sur les sources de souffre.

Mais après, c’est la retombée du soufflet. Ça descend à flanc de montagne sur 9 kilomètres, pour finir dans la forêt. Tout le monde est à la queue leuleu.

le bilan

Si on fait le bilan, on va dire quelque chose de banal: c’était FANTASTIQUE! Cette rando a le meilleur ratio difficulté/récompense qu’on a trouvé ici, en Nouvelle-Zélande. Chaque mètre est magique, et on prend une énorme claque esthétique.

Si c’était à refaire?

  • On n’irait que jusqu’au Blue Lake, avant de revenir sur nos pas jusqu’au Mangatepopo Carpark. On économiserait ainsi la navette, on éviterait les 9 derniers kilomètres qui n’ont absolument intérêt (sauf si vous aimez marcher à la queue leu-leu avec les fesses de la personne qui vous précède en ligne de mire), et surtout, on se redonnerait la chance de voir le Tongariro Alpine Crossing sous une autre lumière (et dans d’autres nuages).
  • On essaierait peut-être de monter au sommet du Ngarauhoe, en prenant avec nous de bons gants en cuir bien solides (Yvano, un bulgare qu’on a rencontré sur la Whanganui Journey, y a laissé la peau de ses mains!)
  • On le referait une fois en hiver par beau temps pour voir le cratère nord enneigé
  • On bifurquerait au niveau des Emerauld Lakes pour descendre dans la Moon Valley

Ce ne sont absolument pas des regrets, ce sont des projets!


LE TONGARIRO ALPINE CROSSING PRATIQUE

  1. Le Tongariro Alpine Crossing est un tronçon du Tongariro Northern Circuit, une Great Walks de trois à quatre jours.
  2. Il fait exactement 19,4 kilomètres et traverse d’est en ouest le volcan Tongariro.
  3. Le DOC compte 7 à 9 heures pour le faire, mais avec de bonnes chaussures et un sac léger comme on avait, ça se fait en moins de 5 heures, hors trajets additionnels comme le Tongariro Summit (1h30 A/R) ou le Ngaruhoe Summit (3h A/R).
  4. La plupart du chemin se fait sur de la cendre et des scories : c’est vraiment abrasif, ça glisse dans les descentes, le sable rentre dans les chaussures et ça fait des ampoules. DONC: METTEZ DE BONNES CHAUSSURES DE MARCHE! Si vous saviez combien de personnes on a croisé en mini baskets et en jean, et qui boitaient au bout d’une demi-heure..

Pour le transport: shuttle or not shuttle?

Le Tongariro Alpine Crossing est une rando « One Way ». Ce n’est donc pas une boucle. Vous pouvez revenir sur vos pas et doubler la distance, mais vous pouvez aussi trouver un moyen de revenir à votre point de départ, une fois la rando terminée.
Pour notre part, on a utilité la navette du Plateau Lodge. Elle vous ramasse au parking d’arrivée, comme ça une fois à Ketetahi, pas besoin d’attendre une navette.
Vous pouvez prendre tout le temps que vous voulez pour faire le TAC. C’est aussi la compagnie qui propose l’horaire la plus matinale: idéal pour se sentir un minimum seul sur cette véritable autoroute (un 15 juillet en France). Le prix: $30pp. Les billets sont à réserver en ligne et sont payables le jour même (prenez du cash avec vous car sinon vous allez devoir laisser votre empreinte de carte bancaire). Checkez aussi Bookme.com, car ils proposent parfois 50% de remise sur les transferts.

Pour faire le Tongariro Alpine Crossing en hiver

L’hiver, il vaut mieux avoir un guide, si comme nous, vous n’avez aucune expérience en alpinisme. Alors avec Émilie, on a opté pour la compagnie Adrift, qui propose des randonnées guidées. Inclus: le transport depuis Turangi, prêt de tout le matériel de la tenue aux crampons en passant par le pic à glace et le bonnet.

C’est un peu cher, certes ($175), mais on a adoré. Le rythme, la sensation sont complètement différents, et sous la neige, les paysages sont à couper le souffle. Et puis, c’est toujours rigolo d’apprendre une nouvelle façon de marcher…


Allez, une petite dernière pour se faire plaisir: le cratère sud en plein hiver.

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *