Hongdae, le K-Camden | 홍대

Lorsqu’on a dit à Seokkyung dans quel quartier de séoul on allait dormir pour nos deux dernières nuits, elle nous a répondu… « Bonne chaaaance! Ça vous rappelLera Rennes! »… Noooon. On n’y croit pas deux minutes. Enfin on l’a pas cru, on a vu !

Aujourd’hui, le 5 mai, c’est la Fête des enfants, et c’est férié! On a pris tôt le bus de Busan pour arriver à Séoul en début d’après-midi. À vrai dire, on pensait avoir des bouchons sur la route, mais pas dans le métro… Pour rejoindre le station, on doit une dernière fois  trimballer nos 30 kilos dans le métro. Mais avant, on doit traversé une interminable galerie commerçante. Évidemment, tout Séoul a décidé de faire du shopping ce jour-là.

À deux doigts du malaise, on arrive enfin à Hongik, ou plutôt Hongdae, un quartier étudiant. Très étudiant. Uniquement étudiant!

URBANWOOD GUEST-HOUSE

Après ce bain de foule, on a l’excellente surprise de découvrir notre nouveau point de chute. Après l’hôtel pourri de Busan, quel pied! On est accueilli par Martin, qui gère sa petite guest-house de trois chambres depuis quelques années. Un look hispter, un sourire jusqu’aux oreilles.

Capture d’écran 2016-05-17 à 20.49.46

La déco de l’appartement lui ressemble: colorée, sympa, plein de pep’s et on se sent direct à la maison. Pennarun a tout de suite trouvé des potos !

IMG_1048

SEOUL2-3330

SEOUL2-3335

Martin nous montre le roof-top. Autour de la guesthouse, on remarque que ce quartier est très différent de tout ce qu’on avait vu de Séoul. Ici pas de building, des petits immeubles de trois étages tout au plus. Ça fait du bien. On voit le ciel.

SEOUL2-3342

SEOUL2-3349

SEOUL2-3351

Mais à peine le temps de prendre une douche et de rêver du moment où on se glissera dans ce lit (avec des draps, attention!) ce soir, il faut déjà filer: on a rendez-vous avec notre amie Hea-Young, qui pour notre plus grand bonheur, va prendre soin de nous ce soir !


Si jamais vous passez dans le coin, c’est direct depuis l’aéroport et c’est vraiment top (enfin évitez de booker les chambres en avril 2017, on compte bien y redormir!). Voici l’adresse:
Urbanwood Guesthouse, 5, Wausan-ro 29ma-gil, Mapo-gu, 121-836, Seoul

LE K-Camden

Camden, à Londres, vous connaissez ? Ce quartier branchouille, un peu destroy et complètement hype ? Et bien, vous passez toutes les enseignes en coréen, et vous êtes à Hongdae. Hongdae nous fait revoir toutes nos premières impressions de Séoul: ici c’est bruyant, la moyenne d’âge tourne autour de 20 ans, les jupes sont courtes*, les couples s’embrassent, y’a de la musique partout.

SEOUL2-3390

SEOUL2-3361

SEOUL2-3365

SEOUL2-3366

SEOUL2-3367

SEOUL2-3372
Hongdae le matin…

SEOUL2-3371

SEOUL2-3375

SEOUL2-3381

SEOUL2-3392

IMG_1007
Hongdae le soir…

La petite info bonus: Hea-Young nous fait remarquer que si les jupes des filles sont extrêmement courtes, on ne verra jamais le moindre décolleté. Ici on ne peut pas montrer sa poitrine, alors on montre ses jambes!

Partout, des spectacles de rues donnés par des étudiants. Les bars sont déjà pleins, les restaus tournent à plein régime et les magasins vendent des chaussettes Pikachu et Captain America.

IMG_1114

IMG_1111

SEOUL2-3373

On retrouve donc Hea-Young, avec qui on plonge dans le vif du sujet: On fait quelques boutiques sympas, mais on n’oublie quand même pas l’essentiel: manger !

LE K-BBQ, LE RETOUR

Un barbecue coréen, vous en avez déjà mangé deux, nous diriez-vous… Oui, mais pas un comme ça!

On l’a testé au porc à Séoul, au bœuf flambé à Busan, et aujourd’hui, c’est au tour du bulgogi, du bœuf mariné et cuit sur la braise!

IMG_1014

IMG_1009

On prend place dans un chouette restau, déco « classe-industriel » (impossible de vous donner le nom, mais on a la carte de visite^^). Les sempiternels banchans, puis le serveur met dans le pot au centre de la table d’énormes morceaux de charbons bien incandescents. Hea-Young commande pour nous le bulgogi, mais cette fois-ci, pas de flamme, c’est nous qui faisons cuire notre viande.

IMG_1016

IMG_1012

Encore une fois, c’est une véritable tuerie. La cuisine coréenne ne nous aura pas souvent déçus… (bon, le mong-gae, on va dire que c’était pas de la cuisine…).

On a bien mangé, on a bien bu (du vin blanc coréen, pas mal…). Mais… il est un peu tôt pour aller au bar, non ? MAIS QU’EST-CE QU’ON VA BIEN POUVOIR FAIRE PENDANT UNE HEURE ??? CHANTER !

LE K-RAOKÉ

Le karaoké n’est pas une spécialité japonaise. Ne dites jamais ça à un coréen. Ici, nous explique Hea-Young, c’est un bon moyen de se défouler après une looongue journée de boulot. Et peu importe l’heure de la pointeuse, certains sont ouverts H24. Pour nous, ça sera le Luxury Su Noraebang 럭셔리 수 노래방.

SEOUL2-3379

On est pas très chaud au début, car de la rue on peut voir les gens s’égosiller dans des copies de chambres d’enfants. Bon. Allez. Faut pas mourir idiot.

À l’entrée, on peut faire ses courses. Histoire de s’hydrater le gosier entre deux chansons. Hea-Young nous réserve une salle pour une heure pour environ 15 000 wons, soit 10 euros.

IMG_1033

En fait, l’établissement est énorme. On marche dans de longs couloirs pendant de longues minutes. Tout autour, ça crie, ça s’amuse, ça se détend. Notre cabine privée est décorée façon American-vintage, pin-up et juke-box. On a même un micro à la Elvis pour chanter debout.

SEOUL2-1037

Le principe est simple: on cherche dans un gros botin la chanson qu’on veut (Pop américaine et anglaise pour les non-coréens), on rentre un code sur la machine, un clip totalement incongru commence (vous pouvez choisir du Céline Dion et voir un poney courir dans les champs pendant 4 minutes), vous massacrez la chanson, la machine vous note, et ainsi de suite.

Ça peut paraître bizarre mais…on adore. Même Damien qu’on a dû un peu traîner pour entrer là-dedans. C’est tellement kitsch, et rien que d’entendre les voisins hurler à la mort à côté, on a envie de faire pire. BREF, c’est génial. Mettez de côté votre petite fierté de diva, et foncez 🙂

RADIO K-ITCHEN

SEOUL2-1046

Comme on a bien soif après tous ces efforts vocaux, Hea-Young nous fait découvrir une petite salle de concert très sympa, pas très loin du karaoké: le Radio Kitchen. Au sous-sol, un cabaret nous fait fortement penser au Jamel Comedy Club à Paris.

SEOUL2-1044

Sur scène, une jeune chanteuse  finit son concert en chantant à la demande, quitte à lire les paroles sur youtube sur son téléphone 🙂 L’ambiance est chouette, détendue. On finit nos mojitos et on va au…

K-BAR À BIÈRES!

Ce dernier petit bar est assez rigolo. Au sous-sol, vous prenez à l’entrée un petit panier comme celui qu’on prend chez Shopi. Au fond du bar, de grand frigo comme chez E.Leclerc. Vous suivez ? Dedans, des centaines de bières en bouteille différentes. De tous les pays. D’ailleurs, dans la clientèle, on retrouve pas mal d’allemand. Une Leffe ? Un Heineken ? Une Kriek ? Une Asani ? Une Singha ? Une Cass ? On trouve de tout !

Pfiou, quelle soirée ! On est heureux, naze, et tellement content de se coucher dans un lit qui sent bon la lessive ! Demain, on continue dans le culturel, direction le palais Gyeongbokgung avant d’aller à la Bouddha Party avec Ji-Eun !

Encore une fois, on en aura pris plein les yeux grâce à Hea-Young. On profite de cet article pour lui faire un énorme bisou, et pour prendre rendez-vous pour un autre karaoké l’année prochaine 🙂

marie-dam

One comment

  • Chouette! J’ai bien lu et aimé l’épisode de hongdae! A la prochaine fois on rechantera avec plus de talent:)) gros gros bisous

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *