Et si on allait Wwoofer ? | à Dairy Flat

16 juin 2016

Nous venons de passer trois semaines et demi en wwoofing. Mais qu’est-ce que ce vilain mot? Le wwoofing consiste, dans les grandes lignes, à travailler dans une ferme ou un endroit à consonance « bio » en échange du gîte et du couvert. Sympa comme principe, non?

DAIRY FLAT, LE JARDIN

John et Bronwen sont les premiers à avoir répondu aux (nombreuses) demandes que nous avons envoyées depuis la France. Et ça tombe bien, parce que c’est CE wwoofing-là qu’on voulait. Juste à côté d’Auckland, et dans un élevage… d’alapagas!! Mais si, les alapagas! Le mélange parfait entre un chameau et un lapin!

WOOFING-3810

Le  « Jardin », comme l’appelle John, le papa australien, est en fait une très jolie propriété avec des airs de Conté dans le Seigneur des Anneaux. À flanc de colline, la maison familiale domine quelques hectares de terrain bien vert, où broute tranquillement une quinzaine d’alpagas.

WOOFING-3814

Nous sommes logés dans notre propre petite maison indépendante, avec une belle salle de bain, un lit king-size, une chouette cuisine et une terrasse dingue.

DSC_3691

WOOFING-3765

John et sa femme Bronwen ont trois grands enfants, André, Claudia et Ramon, le « p’tit dernier ». Dès le premier soir, ils nous ont tous accueilli comme si on avait toujours fait parti de la famille. On a eu un peu de difficultés avec l’anglais néo-zélandais au début, mais grâce à leur patience, on a vite commencé à bien rigoler.

Une journée type au « Jardin »

Voici, pour vous donner une petite idée, à quoi ressemble une journée de wwoofing à Dairy Flat…

6h30

Réveil. Un peu de mal à décoller au début, mais au final on prend vite le rythme. On saute dans nos fringues de boulot qu’on a eu la bonne idée de prendre chez K-mart en passant. Petit-dej rapidos, et…

WOOFING-3760

7h30-8h

…on enfile les bottes ! Pour commencer, on va dire bonjour à ces dames les alpagas, qui attendent comme le messie leur dose de granulés. Ça a une odeur un peu bizarre, on ne sait pas trop ce qu’il y a dedans, mais elles adorent ça. On vous présente donc la team de choc, les madames en troupeau, Rocco le grand mâle blanc, les deux bébés (les chouchous de Marie) et le grand râleur du champs d’en bas. On esquive quelques crachats, on vérifie si tout le monde a de l’eau, on distribue les granulés, et on est reparti.

WOOFING-3797

DSC_3667

DCIM100GOPRO

DSC_3647

DSC_3657

8h30

…les poules. On nettoie leur bassine d’eau, on check les œufs quand mesdames ont daigné pondre quelque chose, on retourne la paille si besoin, on retire les moineaux morts guillotinés par le couvercle automatique de la mangeoire (oui, c’est ça aussi la ferme…).

9h00

…les feuilles mortes. Ici, en mai, c’est encore l’automne. Dans le « Jardin », il y a beaaaaaaucoup d’arbres, et donc beaaaaaucoup de feuilles mortes. Ça nous fait faire des tours de quad.

10h00

Au choix: poser des pavés autour de la piscine, construire une nouvelle terrasse en pierre, monter la pompe d’une fontaine en fausse pierre…

WP_20160607_11_52_41_Pro-1

IMG_1297

…monter un parc de soin pour vaches…

WP_20160608_10_25_16_Pro-1

WP_20160608_10_25_46_Pro-1

WP_20160608_10_25_35_Pro-1

…couper du bois…

WP_20160608_12_02_53_Pro-1

…faire les carreaux, enlever les épines de pins de la gouttières, désherber le potager, planter des arbres fruitiers ou encore, exceptionnellement, préparer un bon petit dîner pour la famille (et pour nous par extension). Durant deux matinées bien pluvieuses, on a aussi filé un coup de main à la boutique du papa pour ranger un arrivage d’article de pêche au sec. On est devenu incollables sur les appâts spécial kingfish (Marie connaît par coeur les codes barres).

WP_20160523_17_09_45_Pro-1

WP_20160523_16_19_12_Pro-1

12h00

On passe faire un coucou à Bronwen, la maman, éventuellement lui apporter des œufs et faire un brin de causette autour d’un bon café.

12h30

…Il est temps d’aller casser la croûte! Bronwen nous fait le plein du frigo une fois par semaine, et le midi, on se débrouille!

13h00

Ce foutu camion est loin d’être prêt. Au choix: nettoyage du van, magasins d’électricité, de bricolage ou d’accessoires auto ou d’accastillage, couture des rideaux, re-nettoyage du van, courses pour le camion, retour à Clevedon (ou on l’a acheté) pour quelques vérifs… C’est à peu prêt tout! Ah si, et parfois, Dam’s fait du kite pendant que Marie travaille un peu pour la France 🙂

DSC_3699

WP_20160613_17_14_03_Pro-1

… des fois, on garde Milo 🙂 …

DCIM100GOPRO

et on se détend …

DCIM100GOPRO
Au Spa avec une bonne bouteille offerte par John
ou sur la terrasse…

16h00

…il commence à faire nuit…

WOOFING-3772

17h30

…Une petite douche si c’est pas déjà fait, on se fait beau et frais car ce soir, on est invités à dîner 🙂

18h30

…On traverse l’allée pour aller dîner. Ici, on mange de bonne heure. C’est un peu étrange au début, mais au final ça nous va plutôt bien. À l’heure ou je vous écris cet article, nous sommes dans notre van et on mange à 17h30^^

En trois semaines de wwoofing, aucun de nous n’a laissé quoi que ce soit dans l’assiette. On s’est RÉ-GA-LÉS ! John est un dingue de cuisine, et à chaque fois, c’est restau 5 étoiles. Il nous sort le vin de 2000, le poisson pêché par ses soins, l’assaisonnement parfait et des produits frais à gogo. Un régal. Quand c’est Bronwen qui cuisine, c’est frais, léger et tout aussi bon. Le pied!

WP_20160606_19_46_39_Pro-1
Le repas le plus yummy de ces trois semaines : Poisson frais, purée de pois, bacon frits et panure japonaise
WP_20160605_18_53_42_Pro-1
Les bons pancakes de Bronni

19h30

…Après manger, au choix: une partie de cartes avec les enfants (encore une habitude qu’on a gardée, on joue tous les soirs au speed dans le camion), un jeu de société ou autre. Même si on parle un mauvais anglais, on rit vraiment beaucoup. On reste aussi souvent papoter avec John et Bronwen, de voyages, de nos vies dans nos pays d’origine. Humainement c’est génial, et pour l’anglais, c’est radical!

WP_20160527_20_12_25_Pro-1

20h30

…Si on ne reste pas skyper, bosser, ou autre, on rentre dans notre petite maison. Au choix: couture des rideaux, un petit film, ou un gros dodo. En nous demandant ce qu’il va nous arriver demain.

WP_20160526_17_34_55_Pro-1

PETIT BILAN

Voilà pour cette petite rétrospective du wwoofing à Dairy Flat, très très succincte. Mais pour faire un bilan de cette expérience, on a trouvé ça génial. Le boulot est assez dur, c’est un peu déroutant au début, mais au final on reçoit tellement en échange qu’on a qu’une envie, c’est de continuer.

Alors on veut ici remercier encore une fois la famille Donald pour leur accueil, leur bonne humeur et tout ce qu’ils ont partagé avec nous. C’est un peu cucul de dire ça mais on vous adore et on espère vraiment vous recroiser à un moment pendant notre petit tour.

WOOFING-3207
John et Bronwen
WOOFING-3204
Ramon, Andre, Claudia et Milo le chien !

 

Mais au bout de trois semaines et demi, il est temps pour nous de prendre enfin la route. Mais ça, c’est une autre histoire.

marie-dam

3 comments

  • Coucou les voyageurs de l’extrême… Vous avez eu une bonne idée de vivre cette expérience extraordinaire. Pour l’instant c’est juste bien pour vous, mais ce sera de très bons souvenirs gravés à jamais dans vos souvenirs. Gros gros bisous. Mam

    • Merci pour ton commentaire Mum! Ca c’est sûr, il va d’arme qu’on se trouve un cerveau secondaire pour tout stocker:) gros bisous!

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *