East Matukituki Valley Track, du moins un bout

La route pour aller jusqu’à la Robb Roy Track nous avait tellement émerveilléS qu’on a décidé d’y retourner pour faire un bout de la Matukituki Track, qui longe la rivière du même nom.

À vrai dire, on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Car au Visitor Center, ils ne vendaient pas forcément bien cette marche : on ne sait ni où elle commence, ni combien de temps elle dure directement.

Nous revoilà donc sur cette superbe route en gravier qui s’engouffre dans cette large vallée. On repasse les guêts, plus sereinement, et on s’arrête au niveau du pont.

Pique-nique, chaussures, c’est parti, petite balade digestive.

Mais une fois passé le swingbridge et posé le pied de l’autre côté de la Matukituki, on se retrouve au milieu de nul part, tout seuls au milieu des moutons, des fleurs, des cascades gigantesques, des falaises vertigineuses, des lacs miroirs et des rivières sans ponts. Magique.

Au final, on a rebroussé chemin au bout de dix heures, car les rivières étaient de plus en plus difficiles à traverser et qu’on ne savait pas bien où on allait (pas de chemin marqué, juste des balises au milieu des pâtures). Mais cette ballade a été un vrai moment de plaisir. Pour la beauté des montagnes, des fleurs, des bêtes, pour être seuls, au milieu de tout ça. On s’est rendu compte sur le retour qu’on avait commencé la rando au mauvais moment, mais peut importe. C’était magique.

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *