Camper pratique en Nouvelle Zélande #1

« La tente, ça va bien deux nuits en festoche l’été, mais pendant six mois, non merci! ». C’est un peu ce qu’on se disait en posant le pied sur aotearoa. Mais après six mois de van, deux moteurs morts, des semaines immobilisés sur des parkings glauques et des milliers de dollars partis en fumée, l’évidence nous a rattrapés: et si on campait?

Ici, on va parler de vrai camping, celui avec le rouleau de PQ dans la poche, celui du mini réchaud à gaz pas stable et de la chasse au mouches avant d’éteindre la lampe frontale à 21h.
La nouvelle Zélande, c’est le pays du grand air. Les kiwis sont dingues de camping, et ils le pratiquent parfois à quelques kilomètres de chez eux. Et comme ils ont raison!  En Nouvelle-Zélande, vous aurez la plupart du temps le choix entre 3 grands types de camping. Tout dépend de vos envies, de vos besoins en terme de confort, et aussi du budget de la semaine! Il y a des campings partout, pour tout le monde et à tous les prix.

Les Holiday Parks

Contrairement à ce qu’on peut trouver en France, ce ne sont pas des Clubs Med, avec animateurs et compagnie. Pour les plus funs, il y a un marchand de glace, ou une projection de film. Disons qu’ils se rapprochent un peu plus de nos campings municipaux.
Ils offrent globalement tous les équipements que l’on peut espérer: douche chaude (payante parfois), électricité, cuisine plus ou moins équipée, laverie, salon TV parfois. En général il faut compter entre 15 et 20 dollars par nuit/personne.
En général, on y va une fois par semaine pour un gros décrassage, profiter d’une bonne cuisine (hmmm les frites maisons au four :), écrire des articles de blog ou se réchauffer avec notre petit chauffage :

On a pas eu le courage de s'en séparer en vendant le van...
On a pas eu le courage de s’en séparer en vendant le van…

NOTRE TOP 3

  • Le Ahipara Holiday Park (Northland)… à 2 pas d’une plage de surf, entièrement rénové, déco surf vraiment sympa et une super salle commune avec cheminée.
  • Le Te Anau Lakeview Holiday Park (Southland)… quitte à payer le prix fort dans la région, autant taper dans le tout confort. Super Holiday Park avec vue sur le lac, plusieurs salles à manger, wifi illimité. Idéal pour patienter les jours de déluge.
  • Le Wateiti Trout Stream Holiday Park (Rotorua)… le propriétaire est aussi maniaque que sympa! Ultra propre et bien équipé (même si comme beaucoup de camping, on reste bloqué dans les années 90). Bonus: plein de bon plans sur les sorties dans les environs!

Les Holidays Park ne sont pas tous égaux bien évidemment, mais jusqu’à maintenant les commentaires que nous avons trouvé sur Campermate (voir plus bas) ne nous ont pas menti.

Les campings low-cost

  • Les campings du DOC (département of conservation)

Il y en a plus de 200 en NZ et ils sont gérés par l’état. Pour la plupart, ils fonctionnent avec une honesty-box: vous prenez un coupon à l’entrée, y inscrivez votre nom et plaque d’immatriculation, ajoutez l’argent et hop dans la boite. Un ranger passera relever tout ça plus tard dans la soirée ou le matin de bonheur ou dans une semaine…Plusieurs gammes existent dans ces campings: les basics (un réservoir d’eau et une toilette sèche dans un champs) sont gratuits, les autres sont à 8 ou 13 dollars suivant le niveau d’équipement (abris, douche froide) et l’emplacement géographiques (vue, attractivité).

À titre personnel, on aime beaucoup ces campings. On les privilégie car ils sont placés dans des endroits protégés en pleine nature et le plus souvent magnifiques (bord de plage, lac, au milieu des montagnes…)


NOTRE TOP 5

  1. La Kids Bush Reserve, au bord du lac Hawea dans l’île du sud. Au bord du lac, miroir le matin, tranquille… notre chouchou. $8.Kid Bush Reserve
  2. Le Gillepsies Beach Campground, sur la West Coast au niveau de Fox Glacier Town. Juste un toilette sec et un tank à eau de pluie, mais une vue sublime sur les Southern Alps d’un côté, et sur le Pacifique de l’autre. $8 aussi.
  3. Le Mavora Lake Campground, pas très loin de Te Anau. Complètement isolé au bout de 30 kilomètres de gravel road, il est immense, juste au bord du beau lac Mavora, où plusieurs scènes du Seigneur des Anneaux ont été tournées. $8

    Mavora Lake
    Mavora Lake
  4. Purakaunui Bay Campground, dans les Catlins, Southland: une plage de sable isolée surplombée par une superbe falaise, des surfers, des lions de mer et des dauphins parfois. Magique. À $8 aussi.Capture d’écran 2017-02-01 à 16.49.46
  5. Le Trounson Kauri Park Campground, sur la côte ouest de l’île du Nord, tout près de la Waipua Forest. Nous avions payé $6, avec douches chaudes (dans un abri de jardin branlant) et électricité. On pouvait entendre les kiwis la nuit. Mais depuis, le prix a flambé, et maintenant il coûte $15.

  • Les campings des Councils

Parfois, les municipalités et départements mettent à disposition des terrains contre quelques dollars. Ils sont parfois un peu secret, ce qui n’est pas plus mal: pour certain camping gratuit signifie terrain de festoch…

  • Les campings gratuits (free camp)

Nuit étoilée en Free camp à Omarama
Nuit étoilée en Free camp à Omarama

En remontant quelques années en arrière, le free camping été permis avec beaucoup de largesse en NZ. Suite à de nombreux abus, il est maintenant très réglementé et les articles sur de nouvelle limitations ou fermetures font souvent la une des journaux (on en revient toujours aux personnes qui prennent un camping gratuit pour un festoche, petite pensée pour notre voisin québécois qui ouvre ses cannettes de bière à coups de boule…).

Si vous avez un van self-contained (certificat d’autonomie eau propre/salle, toilettes…), dormir en NZ est royal, car les emplacements gratuits sont légions! Si vous avez une tente ou une voiture, cela devient plus compliqué dans les régions très touristiques. Cependant, en cherchant bien on trouve des super spots (toujours poser la question quand même, au cas où… c’est $200 l’amende). Et avec un peu de chance, vous aurez même un voisin kiwi sympa qui fait cesser le bruit à coup de fusil de chasse (véridique, c’était à Twizel, en Otago 🙂 )

  • Camper à côté des huts

Le doc gère un parc de 950 refuges répartis dans les parc régionaux et nationaux. Avec différents niveaux d’équipements (de l’abris sommaire, avec matelas, cheminée, gaz cooker ou non), ils sont accessibles par 4×4, bateau, hélicoptère, à pied pour la majorité (pour certaines, il faudra 10 jours de marche). Vous pouvez camper autour de ces huts, gratuitement ou pour 5 dollars suivant le niveau d’équipement. D’accord, il faut vous trimballer tout le matériel sur le dos, mais vous vous assurez une vraie pause nature. Et pas besoin d’aller loin, une demie heure peut suffire (Flora Hut dans le Kahurangi National Park est une super base de départ pour quelques jours de rando)

Campermate:  le meilleur copain du campeur

CampermateSi on planifie aussi peu nos pistes d’atterrissage, c’est grâce à quelques Mo sur notre téléphone. Campermate, c’est son nom, est magique: développée par l’état NZ, cette appli participative vous évitera d’avoir à sacrifier le budget d’une semaine en payant une amende pour avoir campé au mauvais endroit. Que vous ayez un van self-contained ou, comme nous, juste une tente, elle vous indique les campings ou terrains, leur prix et tout ce que l’on trouve sur place.

Et le plus important: les commentaires (non seulement c’est utile mais parfois c’est drôle). Cliquez pour agrandir 🙂

Gratuite, utilisable hors connexion, vous l’avez compris, ça facilite énormément la vie!

marie-dam

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *