Busan | 부산

Pour notre troisième stop, on file à vol de bus vers Busan, tout au sud de la Corée, face au Japon. 6 heures de transport pour retourner à la ville. Mais  c’est aussi le moment de couper le cordon avec notre  petite maman. Maintenant, il va falloir se débrouiller tout seul comme des grands. Et ça promet.

Sokcho-busan

Busan, c’est un peu le Marseille coréen et la deuxième plus grande ville du pays. Mais même avec ses 3,5 millions d’habitants, on est loin de Séoul!

Arrivés à la gare, Seokkyung nous achète notre billet Busan-Séoul, pour dans trois jours. Heureusement, car sans ça, on aurait probablement acheté un aller-simple pour la Mongolie!

On fait nos adieux à Seokkyung, on lui promet de survivre. Elle nous fait ses dernières recommandations, nous blinde de brochures en anglais et file prendre son bus pour Daegu. Tu vas nous manquer Seokkyung <3

Le métro d’abord, première boulette en squattant la place des vieux. Ici, on ne rigole pas avec les ancêtres. Ils nous regardent un peu comme des ovnis avec nos sacs énormes. On sent qu’ici, les gens ont moins l’habitude de voir des étrangers! On souffle un peu en descendant du train. On est content d’arriver. Comme on a cavalé un peu partout, voici un petit résumé de ces trois jours en terre inconnue.

NAMPO-DONG – TOUT LE MONDE DESCEND

Nampo, c’est le quartier où est notre hôtel. Juste au bord de la mer. Nampo-dong est une longue rue commerçante où se mêlent bars, restos et grandes enseignes (il y a même un Saint-James et un Body-shop). De la K-POP et des néons partout!

BUSAN-3285
Nampo-dong de jour
Nampo-dong de nuit
Nampo-dong de nuit

HAEUNDAE BEACH

Si comme nous, vous avez passé des heures à vous lobotomiser devant GTA Vice-City, alors Haeundae Beach va vous parler:

Crédit: Busan Tourism Organisation
Crédit: Busan Tourism Organisation

4 mois dans l’année, n’espérez pas mettre un orteil sur la plage tellement elle est bondée. Le reste du temps, n’espérez pas mettre un orteil dans l’eau: c’est formellement interdit. Bizarre? Peut-être. Mais aujourd’hui, l’idée ne nous a même pas traversé l’esprit, vu le vent et la taille des rouleaux.

IMG_0970

IMG_0977

IMG_0973

IMG_0980

C’est surprenant de trouver une si belle plage dans une si grande ville. Enfin en pleine saison, elle a l’air nettement moins sympa:

haeundae_beach

Pour se caler le ventre avant d’aller manger un petit barbecue, et parce que ça fait longtemps qu’on vous a pas parlé nourriture, on passe se prendre une part de tteokbokki (en coréen 떡볶이). Les tteokbokki (j’ai demandé des topoki à la dame, elle a compris…) sont des très grosses pâtes de riz cuites dans une sauce au piment. On en trouve partout. Les trois premières pâtes sont délicieuses, à la quatrième, Damien est arrivé à la rescousse avec un lait à la banane pour m’éviter l’ulcère à l’estomac 🙂

IMG_0982

LE BARBECUE DE Bœuf

On avait déjà goûté un barbecue de porc génial avec les filles à Séoul, il fallait maintenant qu’on s’attaque au barbecue de bœuf. Après pas mal d’hésitation parce qu’aucune carte n’est en anglais à Busan, on entre là:

IMG_0990

On s’installe. De ce qu’on comprend, on peut choisir entre deux parties du bœuf: côte et entrecôte. Il faut prendre au moins 150 grammes par personnes.  Au centre de la table, comme pour le porc, une plaque, en fonte ce coup-ci. Une fois qu’elle est chaude, le serveur arrive avec trois pièces de viande, à première vue très persillée voir carrément grasse. Il les met sur la plaque, les asperge d’un alcool non-identifié, et sort son chalumeau. Et là, énormes flammes d’au moins 60 centimètres! Heureusement qu’on s’était naturellement éloignés (en même temps, il nous a peut-être prévenu et on a peut-être rien compris). On va dire que c’est un des côtés sympas de rien comprendre, on est surpris tout le temps!

On finit par goûter: c’est la viande la plus tendre qu’on a jamais mangé. Un rêve. On croque dans un nuage. Et le goût… whaaaaaaw.

IMG_0985

IMG_0989

IMG_0987

IMG_0984
La Cass, c’est la Kro coréenne…

Busan by night i – LA BUSAN TOWER

Juste au-dessus chez nous, dans le Yongdusan Park, se dresse la Busan Tower.

Crédit: Wikipédia
Crédit: Wikipédia

C’est donc dommage de ne pas y monter pour voir le coucher du soleil. En haut, ça se passe de commentaires:

BUSAN-3287
La rue éclairée, c’est Nampo-dong

BUSAN-3292

BUSAN-3289

BUSAN-3296

BUSAN-3298

Au milieu des montagnes, la ville inonde chaque vallée. Les sommets, eux, restent couverts de forêts…

BUSAN BY NIGHT II – GWANGAN BEACH

Parce qu’on va quand même pas aller se coucher tout de suite, on saute dans le métro direction Gwangan Station. Attention les yeux !

BUSAN-3322

BUSAN-3317

BUSAN-3315

BUSAN-3309

Ça ne se voit pas sur les photos, mais Gwangan est en fait une grande plage de sable blanc, comme à Haeundae. Sauf qu’ici, ils mettent le paquet sur l’éclairage. Effectivement !
https://youtu.be/yny2fwx950A

Voilà un petit condensé de ces quelques jours à Busan… On a sauté pas mal de petites choses, comme un repas sushi ou la boutique Kakaofriend, mais on y reviendra plus tard 🙂

Bonne nuit les amis!

marie-dam

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *