Bonjour la Corée ! | 안녕하세요

À peine le temps de réaliser, et hop, nous voilà  au pays du matin calme.

Après 11 heures de vol (ou plutôt de gros dodo – merci les copains de nous avoir usés pendant trois semaines – ), on atterrit à Incheon International, le grand aéroport à l’ouest de Séoul. Au moment d’acheter les tickets de bus, je me rend compte de l’atrocité de mon accent en coréen (Dites Gangdong-gu Station, pour voir…). Ça y est, on ne sait plus lire, plus écrire, plus parler.

Dans le bus, on commence à évaluer l’immensité de la ville. Une à une, des tours immenses poussent au milieu des montagnes, coupées au milieu par le Hangang, le fleuve qui tient plus d’un bras de mer que d’une rivière. Des ponts partout, des buildings gigantesques: 25 millions d’habitants, ça commence à compter !

2016_04_SÉOUL-3151

Malgré tout, on trouve sans problèmes notre AirBnb 5 heures après avoir atterri. On a été accueilli par deux colocs très sympas de Singapour.

Une petite douche, un message à Seokkyung, ma copine de Rennes revenue au pays, et on repart les épaules plus légères…

Voici donc le métro de Seoul. Impeccable. Pas un chewing-gum, pas une odeur, on dirait presque que les gens mettent des patins pour y entrer.

Enfin, pour y entrer, il faut une carte, mais la dame ne comprend pas ce que je veux lui acheter. Seokkyung a anticipé le problème et nous avait envoyé une photo du cezam, et le mot coréen pour le demander. Check ! (Hum, la jolie carte avec les personnages Kakaotalk! (ça mériterait presque un article^^, affaire à suivre!).

2016_04_SÉOUL-3155

Après quelques ratés dans les plans de métros, on arrive enfin à notre rendez-vous (méfiez-vous des Cartovilles, la mise à jour n’a pas l’air d’être automatique).

Station Bongeunsa. RDV au temple. Je retrouve Seokkyung qui m’a beaucoup manquée depuis plus d’un an, et JiEun, que j’avais rencontrée à Paris.

De loin, on devine des lanternes, en haut des marches. Au milieu des buildings sur-éclairés, une masse sombre. Le Bongeunsa Temple, qui semble voir résisté à l’invasion des néons! Enfin, il fera bientôt concurrence à ses voisins pour l’anniversaire de Bouddha, le 6 mai prochain: partout, des milliers de lampions en papier attendent d’être allumés. Bouddha, on sera là pour ton B-day, c’est promis!

2016_04_SÉOUL-3161

2016_04_SÉOUL-3156

2016_04_SÉOUL-3164

2016_04_SÉOUL-3169

2016_04_SÉOUL-3170

Comme il est presque l’heure du goûter en France, Seokkyung et JiEun nous emmènent casser une graine dans le quartier de Gangnam. Oui oui, Gangnam comme le Gangnam style. D’ailleurs un peu l’impression d’être dans le clip de PSY… et on comprend pourquoi il garde ses lunettes en pleine nuit… Voyez-vous même 🙂

On échoue donc chez un restau spécialisé dans le cochon de Jeju, la Corse coréenne. Une cheminée bizarre nous arrive au niveau des yeux, et on nous distribue un tablier-bavoir, assez canon, je dois dire.

2016_04_SÉOUL-3206

Une assiette, deux assiettes, trois assiettes….dix assiettes…. Le serveur met sur la plaque du Kimchi (du chou fermenté pimenté) et des pousses de soja, nous lâche d’énormes morceaux qui ressemblent à de la poitrine de porc bien grasse, avant d’en faire des confettis à coup de ciseaux. Le gras font, la viande grille, le gras saute partout, le bavoir se régale, et nous aussi. Tant qu’à faire, on goûte aussi un premier Soju (alcool de riz coréen)!

2016_04_SÉOUL-3207

2016_04_SÉOUL-3203
On file prendre le dernier métro le coco bien plein, ça ne fait que quelques heures qu’on est à Séoul et moi, j’ai déjà hâte de me réveiller le lendemain.

Marie

marie-dam

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *